Comunicados do Consulado

  14 Janvier 2021  |   2661 visites

Recensement militar obligatoire

Du 4 janvier au 28 février 2021


Recensement militar obligatoire

INFORMATION

 

Conformément aux pouvoirs délégués par le président de la République d’Angola, en vertu de l’article n°137 de la Constitution de la République d’Angola et conformément à l’article n°27 de la loi n°1/93 et du paragraphe M) de l’article 15 de la loi n°2/93 du 26 mars, loi sur la défense nationale et sur les forces armées.

Considérant que les ressortissants nationaux de sexe masculin sont soumis au recensement militaire, acte d’inscription ayant pour but d’obtenir les données de tous les citoyens angolais qui atteignent chaque année l’âge des obligations militaires, dans le cadre de la loi nº 1/93 du 26 mars (Loi générale sur le service militaire).

 

CITOYENS SOUMIS AU RECENSEMENT MILITAIRE

 

Le consulat général de l’Angola à Paris appelle à tous les citoyens angolais de sexe masculin, nés entre le 1er janvier et le 31 décembre 2003, résidants à l’étranger, à procéder au recensement militaire du 4 janvier au 28 février 2021.

Les citoyens nés les années précédentes et qui n’ont pas encore fait le recensement militaire peuvent également le faire.

 

DOCUMENTS NÉCESSAIRES

 

• Photocopie de la carte d’identité nationale;

• Photocopie de la carte consulaire (en cours de validité);

• 4 (quatre) photos de passe;

• Diplôme d'études et / ou des qualifications professionnelles;

• Certificat de scolarité de l'année scolaire en cours pour les étudiants;

• Attestation employeur (si vous êtes employé);

• Justificatif de domicile.

 

SANCTION DES CONTREVENANTS AU RECENSEMENT MILITAIRE

 

Les ressortissants nationaux qui, sans raison justifiée, ne se présenteront plus aux postes consulaires e instituições à fins de recensement militaire, seront considérés comme des contrevenants et inscrits par la même occasion sur une liste à remis aux organes de justice pouvant ammener jusqu’aux sanctions pénales;

 

Remarque : Les ministères de la justice et des droits de l’homme, de l’éducation, de l’intérieur, de l’administration publique, de l’emploi et de la sécurité sociale doivent créer un environnement social pour les citoyens nationaux se trouvant en situation irrégulière relatif au recensement militaire  souhaitant faire des études, se rendre à l’extérieur du pays, à la recherche d’un emploi, se marier ou pour d’autres activités sociales, il ne leur restera pas d’autre choix que de se conformer aux obligations militaires;

 Le recensement militaire est gratuit, les citoyens ne sont pas soumis à aucune tarification; les fonctionnaires qui perçoivent des honoraires devraient être dénoncés et sanctionnés en conséquence.

 

BUREAU DU CONSUL GÉNÉRAL DE LA RÉPUBLIQUE D’ANGOLA À PARIS, le 14 Janvier 2021.

Últimos Comunicados do Consulado